Articles

A propos

Une présentation de moi et de la raison d’être de ce blog

 

Contactez-moi

Pour me laisser un message, me poser une question…, cliquez ici

Suivez-moi

Composteur

Le compost : à quoi ça sert ?

Le principe du compostage est de rendre à la terre les déchets organiques, c’est-à-dire les déchets de cuisine, mais également les « déchets » de jardin, en les laissant se dégrader naturellement et devenir de l’engrais.

Les 2 avantages essentiels du compostage sont :

- Une réduction drastique de nos déchets ménagers (poubelle noire), puisqu’environ 1/3 de notre poubelle se compose de déchets organiques (épluchures, restes de repas…).

- Un engrais gratuit et 100 % naturel pour notre jardin ou nos plantes.

Important : je parle dans cet article du composteur en bac, mes remarques ne s’appliquent pas aux autres types de compostage, notamment lombricomposteur.

5 idées reçues sur le compost

Idée reçue n° 1 : le compost ça sent mauvais

=> FAUX !

Si on respecte quelques règles simples : y mettre les éléments autorisés (cf plus bas la liste), l’aérer de temps en temps, il n’aura aucune odeur.

Idée reçue n° 2 : il faut avoir de l’espace pour mettre un composteur

=> FAUX !

- Si vous avez un jardin : même petit, aucun problème pour mettre un composteur, il a une taille d’environ 70 cm x 70 cm sur 75 cm de hauteur.

- Si vous n’avez pas de jardin : il existe des composteurs spécifiques, appelés lombricomposteurs, qui sont peu encombrants et peuvent se glisser sous votre évier par exemple. Le principe étant un peu particulier, je ne le détaille pas ici. Vous pouvez trouver plus d'informations par exemple en cliquant ici. Il existe aussi des sites de compostage partagé, renseignez-vous auprès de votre mairie.

Idée reçue n° 3 : ça coûte cher

=> FAUX !

- L’achat du composteur : de nombreuses communes prêtent des composteurs. C’est notre cas, Metz Métropole nous met à disposition un composteur. En échange d’une caution de 15 à 25 € selon la taille, nous avons un composteur et lorsque nous leur rendrons, s’il est en bon état ils nous rembourseront.

- L’entretien d’un composteur : cela ne coûte rien du tout. Le principe c’est d’y mettre ce que vous avez comme déchets, que ce soit de cuisine ou de jardin. Et de temps en temps, le mélanger un peu à l'aide d'un grand bout de bois rigide, ou une barre en fer, bref ce que vous avez déjà.

Idée reçue n° 4 : il faut avoir la main verte

=> FAUX !

Il suffit de quelques ingrédients :

- mettre les bons déchets dedans, en respectant un relatif équilibre entre les apports : sec / humide, grossier / fin, déchets bruns /déchets verts,

- l’aérer de temps en temps en le retournant avec un bâton, (s’il est compact, une astuce pour retourner le compost simplement consiste à utiliser une pelle pour prendre le compost du fond et le mettre sur le dessus pour lui laisser le temps de finir sa décomposition)

- un peu de patience,

et voilà la recette d’un compost inratable !

Petite astuce : si votre compost est trop sec : ouvrez le couvercle lorsqu’il pleut. Ainsi, on évite d’utiliser de l’eau exprès 😉

 

main verte
Ceci est un agrume peu connu, appelé « main de Bouddha ». Pas mal, pour illustrer la « main verte », non ?

Idée reçue n° 5 : c'est contraignant

=> FAUX !

Bien sûr, si comme moi vous placez votre compost à l’autre bout du jardin, cela ne fait pas rêver d’y aller par temps de pluie.

Mais la barquette que nous avons dédiée au compost peut tout à fait n’être vidée que tous les 3 ou 4 jours. En fait nous la vidons lorsqu’elle est pleine, pas systématiquement tous les jours, sauf en plein été.

Et comme je disais il n’y a pas d’entretien spécifique, il suffit de mélanger le contenu avec un bâton de temps en temps, et de veiller à l’équilibre en ajoutant si besoin davantage de déchets verts ou davantage de déchets bruns.

Rien de plus facile. 😎

déchets à composter
Illustration de notre « barquette dédiée au compostage »

Mon expérience du compost

Chaque cas est différent, mais je voulais vous rassurer sur cet équilibre entre les apports : sec / humide, grossier / fin, déchets bruns /déchets verts. En ce qui me concerne, je ne m’en préoccupe pas plus que ça et notre compost s’en sort très bien.

On met ce qu’on a à y mettre et il n’est pas déséquilibré, et pourtant on a des poules donc on n’y met nettement moins d’épluchures.

Il faut être patient pour avoir du compost bien décomposé bien sûr. Ça met au moins plusieurs mois.

Petite astuce : avoir 2 composteurs.

Cela permet de laisser l’un des composteurs, une fois bien rempli, se décomposer et terminer son processus de maturation tranquillement pendant que vous mettez vos déchets frais dans le deuxième.

 

compost
Bon, comme vous le voyez les noyaux de cerises ça se décompose pas trop ^^

Qu'est-ce que je peux mettre au compost ?

Infographie que mettre au composteur

Bien choisir son composteur

Pour le choix de votre composteur, vous devez tenir compte de :

- La taille de votre famille,

- Votre type d’habitation (appartement ou maison, jardin ou non)

Je n’ai jamais testé le lombricomposteur, aussi je peux plus facilement vous parler du composteur traditionnel.

Si quelqu’un a un lombricomposteur, je serais ravie que vous complétiez mes propos.

Pour aller plus loin...

Je n’ai pas la prétention d’être une experte du compostage, cet article a surtout pour but de lever les freins qui peuvent subsister et de vous donner envie de vous y mettre.

Si ça vous intéresse et que vous voulez plus d’informations, je vous conseille :

- Guide pratique de l’ADEME,

- Un guide très bien fait de Zéro Déchet Touraine,

- Votre ville ou votre communauté de commune peut aussi vous renseigner. A Metz, nous avons un super maître composteur qui nous a tout bien expliqué dès le départ, et du coup ça a été ensuite très facile !

Alors, comme d’habitude, à vos stylos ! Dites-moi en commentaire si vous avez déjà un composteur, quel type et comment ça se passe ? Ou si vous n’en avez pas, est-ce un choix ou simplement vous ne vous étiez pas posé la question ?

Crédits Photos :

- Photos personnelles

- Main verte de S. Hermann & F. Richter via Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Le vrac, on passe à l'acte !

sam Juil 31 , 2021
Le principe du compostage est de rendre à la terre les déchets organiques, c’est-à-dire les déchets de cuisine, mais également les « déchets » de jardin, en […]
vrac 2
Partagez