Articles

A propos

Une présentation de moi et de la raison d’être de ce blog

 

Contactez-moi

Pour me laisser un message, me poser une question…, cliquez ici

Suivez-moi

pile de livres

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet cher à mon cœur : la bibliothèque.

Les livres, ces objets qui ont le pouvoir de nous transporter absolument n’importe où n’importe quand.  On ne va pas ici détailler les bienfaits de la lecture, quoi que… cela pourrait faire l’objet d’un prochain article. 🙂 On va plutôt s’attarder sur le lieu « bibliothèque ».

 

Chuttt, on parle à voix basse à partir de maintenant… venez, je vous emmène. 😉

 

En moyenne, 3,3 livres ont été empruntés par personne en 2016.

Suite à mon sondage sur Une Empreinte Pas A Pas, j'ai constaté que les avis étaient mitigés.

Vous êtes nombreux à aimer acheter l’objet « livre », plutôt que de le posséder temporairement, le temps de le lire et devoir le rendre.

Une moitié environ privilégie l'achat, une autre moitié alterne achat et bibliothèque, et quelques exceptions passent uniquement par la bibliothèque et quelques autres ont répondu qu'elles ne lisaient pas.

N’hésitez pas d’ailleurs à laisser en bas de cet article un commentaire pour développer votre réponse pour ceux qui ont participé ou pour me donner votre avis, comme toujours, je lis et réponds à tout !

POURQUOI JE SOUTIENS LA BIBLIOTHEQUE

Une question de nostalgie...

Si je suis totalement honnête, je pense qu’il y a un petit côté nostalgie.

Depuis toute petite, j’ai été habituée à aller à la bibliothèque avec ma maman. Le samedi matin, c’était le rendez-vous incontournable avec elle qui m’a transmis son amour de la lecture, et j’avais le droit d’emprunter un certain nombre de livres. Sept, si mes souvenirs sont bons…

A peine arrivée, je me lançais dans les rayonnages pour enfants, à la recherche du dernier « Oui-oui » que je n’aurais pas encore lu, ou bien des « Tom-Tom et Nana », ou encore de certains romans à l’eau de rose pour enfants, avec des histoires de chien recueillis le soir de Noël ou d’amitié fusionnelle entre un cheval et une petite fille. 😆

De retour à la maison, je me plongeais dans la lecture, pas de temps à perdre, nous n’avons que quelques jours pour lire tous ces livres avant de devoir les rendre !

 

Ok, mais si on n’a pas eu une maman passionnée de bibliothèque, on est foutus…? Comment on fait ?

Alors, revenons aux avantages « objectifs » de la bibliothèque.

 

personne tenant un livre

La biblio, elle a tout bon

- Financier : incontestablement, sur ce point-là elle est imbattable. Dans beaucoup de communes ou métropoles, une carte de bibliothèque est mise à disposition gratuitement pour chaque habitant. Et au pire des cas, cela va coûter quelques euros d’adhésion par an. Quand on voit qu’un livre neuf coûte bien souvent dans les 20 € (hors livre de poche bien sûr), le calcul est vite fait !

- Ecologique : la bibliothèque s’inscrit tout à fait dans cette économie circulaire, où un bien produit est partagé et utilisé par le plus grand nombre. Quand on achète un livre, on le lit une fois. Parfois une deuxième si vraiiiiment on a aimé. Et puis, il va aller retrouver ses petits copains dans notre bibliothèque (le meuble, pas le lieu, hein vous suivez ?). Ce meuble qui prend la poussière et encombre notre intérieur.
Même si je reconnais qu’une bibliothèque avec de beaux livres peut faire partie de la décoration pour certains d’entre nous, aucun souci !!

- Plus de lecture : comme je l’évoquais plus haut, il y a ce petit côté « course contre la montre », qui va nous inciter à lire peut-être davantage pour terminer notre livre dans les temps avant de devoir le rendre.

- Lien social : la bibliothèque fait partie de ces rares lieux où on peut entretenir une relation, qui n’est pas amicale, mais qui n’est pas purement commerciale (vous savez, comme ces vendeurs qui vous chouchoutent lorsque vous voulez acheter une porte ou une cuisine, mais vous sentez bien que c’est trop exagéré pour être sincère…) ou froide (comme ces pauvres caissières, qui se font tellement maltraiter par certains clients qu’elles n’ont plus envie de faire d’effort pour être aimables).
Dans la bibliothèque de quartier où je vais, les 2 bibliothécaires sont adorables, toujours le sourire, toujours le souci de vous aider, j’en ressors toujours non seulement avec des livres sous le bras, mais aussi avec le sourire ! Et ça, ça n’a pas de prix !

livre ouvert

La biblio, que des avantages ?

Bon ok, soyons tout à fait honnêtes, il y a bien quelques contraintes.

Alors, énumérons-les rapidement :

- Se déplacer exprès : malheureusement, ma bibliothèque n’est pas située tout près de chez moi. Il faut donc soit se déplacer exprès (ce qui n’est pas top niveau pollution), soit se coordonner avec les horaires d’ouverture trèèès restreints, pour arriver à le caler dans le planning en même temps que d’autres activités sur le chemin.

- Les délais d’achat : quand vous entendez à la radio votre écrivain préféré faire la pub de son nouveau livre, vous savez que vous allez attendre quelques mois avant de pouvoir l’emprunter à la bibliothèque. Un, car ils ne l’auront pas tout de suite, et deux car il sera certainement réservé par d’autres personnes avant vous. Moi, ça ne me dérange pas, après tout je devrais pouvoir vivre sans ce livre encore quelques mois, non ? Et puis, cela développe la patience 😉

- Le choix : même s’ils ajoutent régulièrement de nouveaux ouvrages, on sait qu’on ne trouve pas tout dans une bibliothèque et donc si vous cherchez un livre très précis, écrit par un illustre inconnu dans les années 50, vous avez peu de chance de le trouver.

 

bibliothèque

Les alternatives aux bibliothèques

Vu ce qu’on vient de se dire, il y a donc fort à parier que vous ayez quand même envie et/ou besoin d’acheter des livres, même si vous avez un abonnement à la bibliothèque.

Dans ce cas, plusieurs choix s’offrent à vous :

- Option numéro 1 a : vous vous ruez sur votre site de vente en ligne américain préféré, qui peut vous livrer non seulement un livre avant même que vous ayez terminé votre café, mais aussi le dernier robot bleu en 12D qui joue du xylophone, ou bien... *à compléter selon votre imagination*. 😆 Je vous déconseille cette option. Pour plein de raisons que je développerai dans un prochain article, mais disons que ça tue à petit feu tout le reste (bibliothèque, petit libraire, droit du travail, liberté d’expression, planète… (breffff, je m’égare, le sujet n’est pas làààà))

- Option numéro 1 b : vous vous ruez dans le magasin de votre enseigne nationale préférée, où vous trouverez livres, musiques, ordis, etc etc. C’est un peu moins pire, mais pas top non plus !

- Option numéro 2 a : vous allez jusqu’à votre petite librairie de quartier.

- Option numéro 2 b : si votre petit libraire ne possède pas l’ouvrage que vous souhaitez (ou ne peut pas le commander, car on oublie souvent cette possibilité-là), vous pouvez à ce moment-là vous tourner vers le e-commerce responsable. Il existe lalibrairie.com, ou recyclivre.com par exemple. Pensez également aux sites d’échanges et d’occasions, tels que leboncoin, donnons.org, etc

 

 

Ok, allez assez parlé, je ne sais pas si j’ai réussi à vous faire aimer la bibliothèque, mais ce n’est pas grave, mon but n’est pas de vous convertir à tout prix. Par contre, votre mission si vous l’acceptez est de me laisser un commentaire juste en-dessous en me disant si :

- Vous adooorez la bibliothèque, vous y êtes fourrés tous les samedis (ou mardis, ou vendredis, selon le « jour d’ouverture de la bibliothèque »)

- Vous ne mettez jamais les pieds à la bibliothèque, pour quelles raisons ? Pas l’habitude ? pas envie ? trop de contraintes ?

- Vous n’aviez pas d’abonnement à la bibliothèque jusque là mais à la lecture de cet article, vous y foncez dès demain 😆

Crédits photos :

- Susan Yin via Unsplash

- Adobe Stock

2 thoughts on “La bibliothèque

  1. J’adore aller chercher des livres à la bibliothèque, les dames sont charmantes et là pour vous conseiller dans vos choix si vous hésitez.
    Cela me permet de découvrir de nouveaux auteurs quand j’ai lu tout le répertoire de mes préférés ou que leurs livres sont empruntés pour l’instant.
    Et c’est vrai que la date butoir oblige à lire assez rapidement et c’est loin d’être un inconvénient !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Comment faire sa propre lessive maison

dim Jan 31 , 2021
Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet cher à mon cœur : la bibliothèque. Les livres, ces objets qui ont le pouvoir de nous transporter absolument […]
linge sur un fil
Partagez